Forum mort à effacer
Forum mort à effacer

Forum mort à effacer

Forum mort à effacer
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-58%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz L’Original
4.99 € 11.85 €
Voir le deal

 

 RPG, avec un G comme . . .

Aller en bas 
AuteurMessage
Frère Matthias
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Frère Matthias

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 33
Race : Humain
Classe : prêtre guerrier
Or : 50
Date d'inscription : 09/06/2006

RPG, avec un G comme . . . Empty
MessageSujet: RPG, avec un G comme . . .   RPG, avec un G comme . . . EmptyMer 20 Juin - 18:12

Gueule, gamelle, gadoue, gribouilli, guidon, goret, . . .ou Game. Bon, comme d'habitude, dans un message j'avoue n'avoir aucune expérience du RPG, et dans celui-ci je lance une session. Quand on est . . .
Cette session a pour but de permettre à n'importe quel joueur d'intervenir, au rythme qui lui plaît. Le cadre principal est la ( G comme . . . ) Grande Caravane, immense convoit de plusieurs milliers d'hommes qui parcourt le monde pour commercer.
La Caravane traverse a priori n'importe quelle région et donc, a priori, n'importe quel perso a des chances de la croiser.
Les règles n'étant pas établies (et l'auteur du présent message leur étant un ennemi farouche ), ce sera du RP pur. Mais avec MJ. La liberté de déconne des uns s'arrête là où commence celle des autres.
C'est aux joueurs de faire démarrer l'histoire, et on verra par la suite si il faut ou non gérer la Caravane de façon plus objective (avec un MJ au commandes ). Le but est cependant ici de faire du RP interactif, les joueurs sont donc inviter à se rentrer dans le lard, à faire des quêtes ensemble, en réqérrant ou non l'aide d'un MJ, . . .faites ce qui vous plaît !

P.S.: Si vous trouvez ce concept débile, tant mieux, proposez en un autre, ça fera bouger le fofo !


Dernière édition par le Sam 30 Juin - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Frère Matthias
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Frère Matthias

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 33
Race : Humain
Classe : prêtre guerrier
Or : 50
Date d'inscription : 09/06/2006

RPG, avec un G comme . . . Empty
MessageSujet: Re: RPG, avec un G comme . . .   RPG, avec un G comme . . . EmptyMer 20 Juin - 18:27

<< La caravane s'ébrouait comme une longue chenille, souleva dans sa marche plus de poussière qu'un cyclone. Les hommes craient, les bêtes beuglaient, et le convoit avançait, d'une allure à la lenteur trompeuse. Matthias dormait. Mal, mais il dormait, les deux mains enserrant son sac de toile qui contenait ses quelques affaires. Voila trois jours qu'il avai rejoint la Caravane, pour quelques pièces de cuivre. Il avait trouvé à s'employer chez un maréchal-ferrand et avec toutes ces bêtes de trait, il ne manquait pas de besogne. Ils atteindrait la région de Skrenn dans quelques semaines, et à cette pensée, les doigts du prêtre enserrèrent le manche de son arme. La région était encore inexplorée, pullulant de créatures hideuses, issues des plus profondes ténèbres. Là, il pourrait enfin se battre. Il se battrait peut-être même avant. Il avait croisé nombre d'individus louches parmit les chariots, et peut-être devrait il défendre ses biens contre ces malfrats. Toujours assoupit, il se fendit d'une méchante grimace, et ronfla de plus belle. >>

[HRP: Je ne lance pas de quête car je serais absent quelques jours. Les concours, . . . ]


Dernière édition par le Sam 30 Juin - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sylphanon

Sylphanon

Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 30
Race : Humain
Classe : Voleur
Or : 50
Date d'inscription : 17/06/2007

RPG, avec un G comme . . . Empty
MessageSujet: Re: RPG, avec un G comme . . .   RPG, avec un G comme . . . EmptyDim 24 Juin - 17:22

<< Sylphanon, jeune homme, c'était engagé comme mercenaire pour défendre la caravane des voleurs mais surtout des gobelins, présents en grand nombre dans les forêts de la région. Il dormait sur le même chariot que Frère Matthias et il fut réveillé par les ronflements de celui-ci. Il ouvrit les yeux et vit qu'il ne faisait pas encore tout à fait jour. La caravane partait depuis quelques jours, plusieurs heures avant le levé du soleil pour parcourir la plus grande distance possible durant la journée, car elle avait essuyée plusieurs attaques et le responsable des marchandises était pressé d'arriver à destination avec le moins de pertes possible. Sylphanon décida donc de se lever pour secouer son bruyant voisin, en espérant qu'il arrêterait de ronfler. Avant de se diriger vers celui-ci il entrouvrit la toile du chariot pour contempler le ciel. Celui-ci était dégagé et on pouvait voir beaucoup d'étoiles. Au moment où il allait détourné le regard, il vit une paire d'yeux luisants, cachée sur le bas côté de la route. Il courut alors à sa paillasse, pris son épée et se dépêcha de réveiller le Frère Matthias. >>
Revenir en haut Aller en bas
Gaal Ulliœvgea
Super Membre
Super Membre
Gaal Ulliœvgea

Masculin
Nombre de messages : 989
Race : Prêtre
Classe : humain
Or : 50
Date d'inscription : 17/03/2006

RPG, avec un G comme . . . Empty
MessageSujet: Re: RPG, avec un G comme . . .   RPG, avec un G comme . . . EmptyDim 24 Juin - 18:02

Et le voleur avait sûrement vu juste, car Gaal, mage excentrique, à l'aire peu avenant, avait décelé des effluves peux ragoûtants dans la brise humide du matin.
Dès lors il n'avait pas chômé ; il s'était précipité dans ses bâtiments - qui lui avaient coûtés quelques pièces d'argent - et s'y était cloîtré, commençant réciter à voix basse, studieusement, les glyphes de son livre de mage.
S'il ne valait rien au bâton, au moins verrait-on des "désagréments" telle un malheureux coup de foudre, ou une désagréable nuée d'insectes à sang...
Cependant, Gaal ne voyait pas trop l'intérêt de s'affoler ; la caravane avait essuyé bon nombre d'attaques sans son aide !

Et c'est bien pour ça qu'il avait principalement axé son rapide apprentissage de sort sur la défense... La sienne évidemment ! Sait-on jamais...

[HRP : bon, pas de fiche, rien, mais si on arrive à bouger ici on s'étendra sûrement Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Maharet
Habitué du Forum
Habitué du Forum
Maharet

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 30
Race : Ange déchu
Classe : Assassin
Or : 50 po
Date d'inscription : 08/04/2006

RPG, avec un G comme . . . Empty
MessageSujet: Re: RPG, avec un G comme . . .   RPG, avec un G comme . . . EmptyDim 24 Juin - 20:54

Maharet observait la route depuis des jours dans le très grand inconfort que lui procurait sa grande taille dans un espace aussi réduit que l'intérieur d'un buisson épineux (il n'avait rien trouvé de plus discret pour voir sans être vu depuis la plus grande route caravanière du pays).Il n'y avait pas la moindre trace d'humain à massacrer et d'or à gagner et seulement quelques petits rongeurs à manger, leur sang étant peu nourrissant et leur goût infâme...
C'est alors qu'il vit au détourt d'un virage lointain une petite lumière grandir lentement jusqu'à devenir l'éclairage procuré par quelques petites torches à une longue procession de chariots protégés par de grandes baches marron recouvertes de la poussière soulevée par les roues cerclées de fer des véhicules.Ces derniers étaient tirés par 2 boeufs chacun et Maharet ne voyait que peu d'hommes pour les défendre: à peine une douzaine d'hommes était visible dans cette lumière qui précède l'aube...

Quelle chance !! Enfin il allait pouvoir s'amuser un peu et sans grande difficulté de surcroit !! Mais il se méfiait car la perception était bien modifiée durant ces quelques minutes où l'aube succédait à une nuit d'un noir d'encre ou aucune étoile n'était visible

Il s'approcha lentement du fossé bordant la voie et se cacha dans un petit fourré le masquant à peine et écarta quelques branches pour ne pas rater le moment propice à une attaque surprise.Il avait beau se sentir puissant, il n'était pas idiot pour autant et savait faire preuve de prudence même lorsque les apparences le désignait vainqueur !
Lorsque les premiers chariots furent passés, il prit la grande épée qu'il attache dans son dos, car sa taille, de la garde à la pointe, faisait bien 1m50, afin de se tenir prêt au combat qui l'attendait mais il se raidit lorsqu'il sentit plus qu'il ne vit un mouvement derrière une des baches protégeant les marchandises: il était pratiquement sûr d'avoir pû contempler le visage d'un homme !

Peut-être était-il repéré !! Quelle poisse ! L'effet de surprise était gâché ainsi que tous ses efforts pour rester discret... il lui restait beaucoup à apprendre dans ce domaine car les Anges n'ont pas l'habitude de tendre des pièges aux autres créatures !

Il décida alors de lancer l'attaque le plus vite possible afin de se garantir un certain succès.Il concentra son énergie dans sa lame et, se relevant dans un grand cri de guerre Angélique, la lâcha en une stupéfiante déflagration de lumière de la forme d'un croissant de lune extrêmement tranchant...


Dernière édition par le Lun 25 Juin - 7:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sylphanon

Sylphanon

Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 30
Race : Humain
Classe : Voleur
Or : 50
Date d'inscription : 17/06/2007

RPG, avec un G comme . . . Empty
MessageSujet: Re: RPG, avec un G comme . . .   RPG, avec un G comme . . . EmptyLun 25 Juin - 7:21

<< Après avoir réveillé le Frère Matthias, Sylphanon descendit du chariot du côté opposé de celui des yeux pour ne pas être vu de la créature et remonta la colonne en courant pour aller prévenir le responsable. Quand il arriva devant le premier chariot, il appela :
Messire, je viens de voir des yeux luisants le long de la route, cachés derrière un arbre. J'ai bien peur que nous allons essuyer une nouvelle attaque de gobelins. Il faut agir vite !
L'homme, le regarda, incrédule, le regard fixe pendant un moment. Cela faisait une attaque de plus en peu de temps, il ne lui restait que peu d'hommes et ce coup-ci ses marchandises risquaient d'être volées ou juste vandalisées pour le plaisir. Il ordonna que l'on arrête la caravane et que les charriot soient disposés en cercle. Les bêtes seraient mises à l'abri à l'intérieur de ce cercle et les gardes iraient protéger la caravane à l'extérieur.
Sylphanon, ayant accompli sa tache, retourna au plus vite dans son charriot pour se préparer au combat et prévenir le Frère Matthias de la décision. >>


[HRP]
Maharet, je suis bien un voleur mais je me suis engagé comme mercenaire pour protéger la caravane, contre salaire bien sur. Very Happy Cela me permet de voyager pour peu de frais.
Gaal ,si c'est pour moi que tu dis que j'ai pas de fiche, va voir dans le forum Restart.
[/HRP]

ÉDITE GAAL : C'est moi qui n'ai pas de fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sylphanon

Sylphanon

Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 30
Race : Humain
Classe : Voleur
Or : 50
Date d'inscription : 17/06/2007

RPG, avec un G comme . . . Empty
MessageSujet: Re: RPG, avec un G comme . . .   RPG, avec un G comme . . . EmptyMer 27 Juin - 13:00

<< Le Frère Matthias ronchonna et refusa de se lever. Sylphanon, jugeant qu'il avait mieux à faire que de se battre avec lui, repartit vers les charriots suivants pour répandre la nouvelle du responsable de la caravane. >>
Revenir en haut Aller en bas
Frère Matthias
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Frère Matthias

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 33
Race : Humain
Classe : prêtre guerrier
Or : 50
Date d'inscription : 09/06/2006

RPG, avec un G comme . . . Empty
MessageSujet: Re: RPG, avec un G comme . . .   RPG, avec un G comme . . . EmptyVen 29 Juin - 15:29

<< Frère Matthias se réveilla quelques instants après que Sylphanon eut quitté leur chariot. Ce vaurien avait baragouiné quelquechose sur des gobelins, des "yeux luisants". Pas de quoi faire se lever un moine, merde ! En ronchonnant, Matthias se mit debout. Puisqu'il ne parvenait pas à se rendormir, autant ne pas rester inactif, et peut-être trouverait-il quelque pillard gobelin sur lequel passer sa mauvaise humeur.
Il émergea du chariot et le froid de la nuit le fit frissonner. Il porta machinalement la main à son côté où il gardait une petite flasque de liqueur. Il allait y boire une gorgée réconfortante lorsqu'un cri strident le fit sursauter, et la flasque tomba à terre, répendant dans l'herbe verte et assoiffée le précieux liquide alcoolisé.
Matthias arriva en courant à l'endroit d'où provenait le cri, et la scène qu'il y découvrit le coupa dans son élan. En bordure du campement, la caravane semblait avoir essuyé une tornade. Des chariots étaient renversés, certains brisés, leurs contenut répendu sur le sol dans une image dévastation la plus totale. Quelques gardes tétanisés semblaient un rempart bien fragile contre la violence des agresseurs. Ou plutot de l'agresseur, car il était seul, et sa seul présence était plus intimidante que celle d'une armée. Le colosse dépassait tous ses opposants de plusieurs têtes, et dégagait une puissance plus grande encore que celle que laissait augurer son corps de géant. Le plus effrayant n'était pas la taille de l'être, ni même son épée, une lame démeusurée qui luisait du même éclat sombre et maléfique que ses yeux embrasés, mais le sourire dément et affamé qui éclairait son visage aux traits d'une beauté inhumaine et éthérée.
Matthias restait fasciné par cette scène figée où tous semblaient attendre que la créature agisse, comme si nul ne pouvait conserver la moindre parcelle de sang-froid devant une telle apparition.


Dernière édition par le Sam 30 Juin - 15:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maharet
Habitué du Forum
Habitué du Forum
Maharet

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 30
Race : Ange déchu
Classe : Assassin
Or : 50 po
Date d'inscription : 08/04/2006

RPG, avec un G comme . . . Empty
MessageSujet: Re: RPG, avec un G comme . . .   RPG, avec un G comme . . . EmptyVen 29 Juin - 22:49

Maharet savourait encore le goût puissant de la peur et de l'incompréhension face à sa puissance ! Il exultait de joie en fracassant ces petits agencements de bois si fragiles...Son épée n'attendait plus que le sang des petites créatures qui s'amoncelaient tout autour de lui.

OOuuii ! Venez à moi petits êtres de chair ! Venez nourir ma rage !

Il se préparait à se lancer dans la bataille lorsqu'il sentit les relents d'un monde qu'il avait longtemps combattu ! Il scruta les alentours mais même sa propre vision ne pouvait rien face à l'écalt des flammes qui animaient les ombres des hommes...

C'est alors qu'il le vit, un regard de feu qui croisait le sien et ne baissait pas malgré l'étonnement certain de son propriétaire.Il pouvait avoir l'air usé par le temps comme un rocher face au vent et aux tempêtes mais sa volonté se propageait et Maharet avait de plus en plus de mal à se retenir d'attaquer: la colère est le pire des sentiments dans une bataille où les forces du Chill étaient en jeu ! Il prit alors le partit de provoquer le personnage afin de fausser son jugement et ainsi trouver ses points faibles !

Il se détendit alors et sourit tout en articulant lentement:

"Que fait un si illustre personnage habillé comme un manant parmis les pires déchêts que puisse porter cette terre ? Que fait à l'intérieur d'une si faible créature un esprit si puissant ?"

[HRP]C'est une bonne description de ce que j'imaginait ^^ et si tu veux plus d'infos sur les anges, j'avais fais un post qui est maintenant dans les archives: http://exileria.bbactif.com/Le-passe-c4/Archives-f34/Une-quete-magique-t70.htm mais il faut oublié l'hisoire de quête qui est liée ^^[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Frère Matthias
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Frère Matthias

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 33
Race : Humain
Classe : prêtre guerrier
Or : 50
Date d'inscription : 09/06/2006

RPG, avec un G comme . . . Empty
MessageSujet: Re: RPG, avec un G comme . . .   RPG, avec un G comme . . . EmptySam 30 Juin - 14:43

Matthias mit un certain temps à comprendre que le monstre s'adressait à lui. Mais il n'y avait pas moyen d'en douter : le regard glacé semblait le vider de sa substance, et il sentait naître en lui une impression étrange. Matthias comprit ce qui le dérangeait dans sa propre conduite : il n'avait pas peur. Il était capable de comprendre que devant lui se tenait un être plus puissant que toutes les abominations qu'il avait pu affronter, mais pas un instant il n'eut à faire le moindre effort pour lui tenir tête. Pourtant l'adrénaline se répendait peu à peu dans ses muscles. Pourtant il sentait une farouche détermination envahir son esprit. Et si ce n'était pas du courage qui le soutenait, Matthias comprit que c'était de la haine à l'état pur. Il sentait naître en lui une envie irrépressible d'affronter l'ange et de le tuer. Il luttait désespérement pour reprendre le contrôle de ses sentiments lorsqu'il s'entendit répondre, d'une voix d'outre-tombe qui le fit frissonner mais qui était indubitablement la sienne :
-"Et toi, qui es-tu, qui erres dans un monde où ton peuple t'as banni ? Viens te mesurer à moi, que j'achève par ton le sang ce que les tiens ont commencé par ton opprobre !"
Et Matthias sentit une nouvelle fois le changement s'opérer, cette métamorphose qui n'avait pas eu lieu depuis tant d'années. Il poussa un cri inarticulé lorsqu'il réalisa que son bras s'était relevé. Mais ce fut un véritable hurlement lorsque, soudain, il ne reçu plus aucune lumière par son oeil gauche . . .

[Maharet, nos persos son complémentaires que c'en est un bonheur ! Sinon, je pense que ce seerait plus marrant si c'était quelqu'un d'autre que nous qui écrivai le combat. A bon entendeur . . .]+merci pour le message, j'avais oublié de relire.


Dernière édition par le Lun 2 Juil - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gaal Ulliœvgea
Super Membre
Super Membre
Gaal Ulliœvgea

Masculin
Nombre de messages : 989
Race : Prêtre
Classe : humain
Or : 50
Date d'inscription : 17/03/2006

RPG, avec un G comme . . . Empty
MessageSujet: Re: RPG, avec un G comme . . .   RPG, avec un G comme . . . EmptyDim 1 Juil - 12:57

Plus loin, dans une des caravanes du convoi, une silhouette râblée entonnait de résonnants enchantements. De singulière glyphes brunâtres gravitaient dans la pièce, chargées d'énergie magique. Et elles se multipliaient...
Le Mage, haussa un sourcille satisfait puis, finalement, prononça un mot de pouvoir, et la pièce se vida de tout élément magiques... En apparence !

Bardé de protection magiques, Gaal s'apprêtait à sortir, quand une forte secousse ébranla la pièce, évoquant un tremblement de terre, ne serais-ce que sans le long cris bestial qui s'ensuivit...
Se ravisant, Gaal invoqua par réflexe un Œil de Mage, il ne lui fallut qu'un geste.

Dans la salle apparut un orbite sillonné de craquelures rougeâtre qui lévita dans la pièce, jusqu'à ce que le mage ne se concentre, où elle fila par le battant, en direction du champ de bataille.

Ce sort n'était guère offensif, mais il permettait au mage de suivre la combat à distance !
Cependant, ce que Gaal ignorait, c'est la peur qu'il ressentirai à la vue des deux prentagonistes ! Que voyait-il ? Un champ de bataille, et deux démons.

La peur poussant vicieusement sur sa vessie, le mage se retint, mais ne pouvant s'empêcher de proférer un juron imagé. Que faisaient ces puissantes créatures par ici ?
L'envie le prenait d'ouvrir un portail dimensionnel et de filer, mais sa curiosité, et surtout sa prudence prirent le pas ; il était bien trop agité pour se lancer dans cette entreprise plus que risquée !


Dans son bouleversement, Gaal perdit son Œeil de Mage, mais qu'importait, après tout ?!
Ses mains tremblantes, il ouvrit la porte de ses quartiers, et s'en extirpa, maladroitement, mais en silence.
Dans le même silence, il commença à invoquer un de ses sorts le plus hasardeux. Il invoqua la foudre en direction du duo de monstre. Qu'importait la caravane et ses habitants ! De toute façon, ils étaient condamnés pour le Mage...


[Je ne suis pas Maître Jeux, et je n'ai jamais essayé, je pense que ça gâcherait le JDR agréable que vous construisez Smile (que j'écrive votre combat, je veux dire)]
Revenir en haut Aller en bas
Frère Matthias
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Frère Matthias

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 33
Race : Humain
Classe : prêtre guerrier
Or : 50
Date d'inscription : 09/06/2006

RPG, avec un G comme . . . Empty
MessageSujet: Re: RPG, avec un G comme . . .   RPG, avec un G comme . . . EmptyMer 8 Aoû - 13:54

Jaolin était au service de la caravane depuis bientot deux ans, et il n'avait pas à se plaindre. les agresseurs étaient repoussés facilement, même si l'on ne pouvait parfois pas les empêcher de dérober un ou deux chariots de marchandises. En fait, ce qu'il avait combattu de plus terrible jusqu'ici, c'était l'ennui et le froid lors de ses tours de garde. Il ne se passait jamais rien . . .
Jaolin compris qu'il était vivant lorsqu'il essaya inconsciement de bouger son bras gauche. La douleur le tira brutalement de la demi-inconscience dans laquelle il était tombé. D'autres élancements, plus sourds mais tout aussi inquiètants, lui parvenaient de ses jambes. Il ouvrit les yeux. Il était allongé sur le sol. En relevant légèrement la tête, il put se rendre compte que son cauchemar était bien réel. Le monstre se tenait debout au milieu du chaos. La Grande Caravane comptait parmi ses voyageurs de nombreux mages et prêtres qui, unis, auraient sans doute put le vaincre, mais combien d'âmes aurait-il eu le temps de dévorer avant qu'on ne les réunisse ?
Jaolin fit glisser son regard dans la direction vers laquelle le monstre était tourné. Il avait un adversaire. Un homme qui, armé d'un simple marteau de guerre, allait à la rencontre du géant. . .

L'ange sentait la haine bouillir en lui et la colère l'envahir.La présence de ce démon dérangeait grandement ses plans. Il ne s'expliquait pas comment il pouvait habiter ce corps humain de façon si parfaite, au contraire de lui qui devait dépenser une quantité folle d'énergie pour se maintenir dans le plan matériel. Depuis des jours qu'il n'avait pas goûter une seule âme, il s'etait affaibli. Il lui fallait avant tout gagner du temps.
La créature contre-nature qu'était devenu Matthias se dirigeait vers sa proie avec une volonté inhumaine. L'ange était faible, épuisé bien plus qu'il ne le pensait lui-même. Il était arrivé récemment dans le monde des hommes. Il devait entretenir sa forme angélique, alors que lui n'avait qu'à protéger son corps. Le combat serait facile, et les âmes des anges sont si délicieuses. . .
Il y eut une passe d'armes. Maharet n'eut d'autre choix que de répondre à l'attaque de son adversaire. Sans un bruit, sans un mouvement, les deux pouvoirs de mesurèrent une première fois, comme pour se jauger avant de s'affronter pour de bon. Et Maharet compris qu'il serait vaincu, dans un éclair de lucidité qui déchira la brume de haine qui obscurcissait son esprit comme un trait de glace traversant la lave. Ce combat, il n'y était pas préparé, contrairement à son étrange adversaire. Alors l'ange parla en lui et, lentement, il releva son épée. Si il devait périr ici, il emporterait son adversaire avec lui. Il lui restait un atout.

Jaolin grimaçait sous la douleur qui lui cuisait le bas du dos. Il releva une nouvelle fois la tête. L'ange avait changé. Il pouvait maintenant voir ses ailes sombres se découper derrière lui tandis qu'une lueur indistincte l'entourait. Lentement, l'ange se mit à tourner sur lui-même, l'épée tendue haut vers le ciel. En face, l'homme au marteau semblait baigné par des ombres mouvantes et entrelacées. Les deux adversaires étaient au centre d'un vaste espace, mais même à cette distance Jaolin pouvait sentir l'air vibrer autour d'eux.

Matthias hurlait son desespoir au plus profond de son être, victime du contrôle total que son hôte exerçait sur lui, lorsqu'une petite musique lança ses premières notes dans son esprit. Une petite musique qu'il connaissait bien. Il sentit la haine le quitter et sa raison lui revenir, puis ses sens. Il se rendit compte qu'il était en train de réciter une incantation qu'il n'avait jamais entendue, dans une langue qui lui était parfaitement inconnue. Puis il vit l'ange en face de lui et déglutit. Il savait parfaitement ce que le monstre était en train de faire, et il savait aussi qu'il n'avait pas le temps de fuir. Il s'était réveillé juste à temps pour se voir mourrir. C'est avec résignation qu'il vit le géant ailé abaisser son épée d'un mouvement d'une fluidité captivante. Pourtant, juste avant que la lame ne finisse sa course, il entendit de nouveau sa voix retentir dans cette langue inconnue:"N' banhôonh'".

Maharet se releva, épuisé. Mais il était heureux d'avoir put utiliser une dernière fois son pouvoir avant de disparaître. Sans doute le démon en était réduit au même point que lui à présent, et ils allaient maintenant s'entretuer. Il se tourna vers son ennemi, et équarquilla les yeux de stupeur. Devant lui se dressait un humain, comme si le démon avait d'un seul coup quitté ce corps. En se concentrant, Maharet crut percevoir un murmure rageur au fond de cette âme, mais ce n'était plus qu'un souffle, et il ne sentait plus comme avant le Chill l'oppresser comme une lourde masse. Mais alors, comment cet humain avait-il survécu ? Maharet chassa ses interrogations pour se tourner vers un problème plus immédiat : il avait faim. Alors qu'il cherchait une proie plus inoffensive que celle qui se tenait devant lui, il vit, couché à quelques dizaines de mètres de là, le corps d'un humain affaibli mais encore en vie. Parfait.

Jaolin ne comprenait rien à ce qui se passait là-bas. Le combat semblait fini, pourtant les deux protagonistes étaient toujours debout. Il sentit soudain l'attention de l'ange se poser sur lui, et un long, très long frisson lui parcourut tout le corps. Il ne vit pas l'éclair arriver. Personne ne le vit d'ailleurs. L'ange n'était plus qu'à vingt pas de sa victime lorsque le sort le frappa de plein fouet.

Maharet n'avait plus la force de hurler. Toutes ses protections cédèrent, et il sentit son essence se dissiper tandis que son corps était détruit. Pourtant il eut une dernière pensée, et il tenta une dernière action avant que sa substance matéreille ne se dissolve. Une tentative folle, vouée presque certainement à l'échec. Mais dans "presque certainement", il y a "presque".

Jaolin se releva lentement se jambes semblaient beacoup moins atteintes qu'il ne l'avait pensé, et son bras gauche n'était que fortement contusioné. Il se sentait fatigué, comme si il sortait d'une longue migraine, comme si . . . comme si soudain son esprit devenait trop étroit, comme si son âme ne lui appartenait plus à lui seul. . .

[Maharet, il est tout à fait possible que le combat ne te convienne pas, je suis allé un peu loin. L'avantagen c'est que ton personnage devient plus marranr et surtout qu'il peut évoluer parmi les autres plus facilement. Après, si tu veux conserver ton gros bourrin, tu me le dis et on change le récit du combat.Ah oui, autre avantage : heu, ton perso était trop puissant à mon avis, pas facile de l'utiliser. Mais encore une fois, c'est toi qui décide, on peut reécrire le combat si tu veux.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG, avec un G comme . . . Empty
MessageSujet: Re: RPG, avec un G comme . . .   RPG, avec un G comme . . . Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
RPG, avec un G comme . . .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum mort à effacer :: RP :: Nouveau RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser