Forum mort à effacer
Forum mort à effacer

Forum mort à effacer

Forum mort à effacer
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-38%
Le deal à ne pas rater :
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
235 € 379 €
Voir le deal

 

 Besoin de votre avis

Aller en bas 
AuteurMessage
Ariana Nephel
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Ariana Nephel

Nombre de messages : 25
Race : Mercenaire
Classe : Humaine
Or : 50
Date d'inscription : 28/04/2006

Besoin de votre avis Empty
MessageSujet: Besoin de votre avis   Besoin de votre avis EmptyLun 8 Mai - 13:24

J'ai besoin de l'avis de joueurs pour une pres pour un autre forum :

La porte s’ouvrit dans un grincement. L’homme entra, une sacoche à la main. Plutôt lugubre cette pièce, entre les cadavres attachés ici et là et les toiles d’araignées dans les coins. Et contre le mur de droite, devant une télé crasseuse, un lit bancal sur lequel est installé un homme.

« Salut, scribouillard. T’es venu pour ton reportage ? »

L’homme à la sacoche hoche la tête avec un demi-sourire. Il s’assoit sur une chaise et sort un ordinateur portable déjà près pour écrire. On ne dirait pas comme ça, mais l’homme avachit en face de lui est un des sorciers les plus recherché de France, et bien classé dans le top des criminels mondiaux. Pour sorcellerie, mutilations, meurtres à grande échelle et cannibalisme.

« Bon, tu veut savoir quoi ? L’histoire en vingt-cinq volumes du psychopathe de service ? Le truc qui te donnerait un prix journalistique ? »

L’autre hocha la tête en souriant de plus belle. Il savait bien qu’il marchait sur le fil du rasoir, qu’il pouvait très vite rejoindre les cadavres qui pendaient au plafond. Mais d’un autre coté, son entreprise risquée pouvait lui apporter la gloire.

« On y va. Alors mon enfance, c’est pas ce qu’il y a de plus reluisant. Pas le genre d’histoire à dormir debout dont on fait un film des années après, quand tout est fini. Nan, plus le truc basique, classique, sans envergure. Ma mère était institutrice, mon père informaticien. Quand je suis né, il était encore heureux de faire son job, alors j’avais mon propre ordi dans ma chambre. Pas le truc énorme avec les jeux derniers cris, nan. On aurait plus put appeler ça une daube, avec des programmes avec des pixels aussi gros que mon poing. Et pourtant jtassure que je m’amusais bien. Jpouvais passer des journées devant cet écran, à jouer à des trucs antédiluviens. Des psychologues à deux balles pourraient dire que c’est de là que vient mon enfermement sur moi-même. C’est vrai qu’à l’école, je ne me suis jamais beaucoup lié avec les autres. Sûrement parce que j’était le fils de la maîtresse. Tu sais , c’est dur, quand on est petit, de faire la différence entre l’école et la maison. Enfin bref…
Plus tard, je suis entré dans une autre école et ça allait bien mieux. J’ai commencé à me faire quelques amis, et on s’est gentiment poignardés dans le dos, un peu comme tout les gamins à cet âge. Jcrois que le corps d’un de ces prétendus amis d’enfance traîne encore dans ce coin là-bas (il désigna un endroit d’un geste vague). Comme quoi les temps changent, on grandit. »

Il eut un rire sinistre qui glaça le sang à l’autre, dont les doigts s’arrêtèrent un instant de courir sur le clavier. Puis il se calma, et la séance repris.

« Le collège, pas grand chose à dire. T’arrive en connaissant personne, tu repars en te disant que tes nouveaux valent pas mieux que les anciens. Le lycée ensuite… Ah, c’est déjà plus récent. C’était ya deux ans je crois, pas plus. Le genre de souvenirs qui pourraient tout aussi bien venir d’une autre vie. J’était interne, je m’en souvient. On foutait rien, les pions se souciaient de rien, et nous on foirait tranquillement nos années. Et puis les filles, et puis l’alcool, et puis le reste. Les cours qui te saoulent les uns après les autres, les salles de classes où t’es plus occupé à mater les mignonnes qui passent dehors que le crétin ou l’idiote qui gesticule devant son tableaux en croyant être utile à la société. La matière où j’était doué, c’était le français. Va savoir ce que je foutais dans une section de technologie. Encore que non, j’était bon mais j’aimais pas cette matière, la façon dont on l’enseignait, c’était purement et simplement pour dégoûter les élèves d’ouvrir un livre. Ca n’a pas changé, je suppose ? »

L’autre hocha la tête avec un sourire triste. Apparemment, lui aussi était du même avis.

« Que des conneries, ce qu’on apprenait, rien d’utiles. Alors tu vois, au bout d’un moment, j’ai laissé tomber. Si j’avais su… A la place, je lisais pas mal, surtout de la fantasy. T’sais, pendant la crise d’adolescence, yen a certains qui préfèrent se tirer dans des mondes illusoires. C’était mon style, sauf que j’avais pas besoin de drogue pour ça. Tu me mettait un bon livre dans les mains, et j’était partit vers des mondes plus amusants. Alors après, j’ai écrit des trucs, principalement sur le net. Je participais à des forums RP, avec d’autres gars qui en avait marre du monde. Mais tu t’en fout un peu de ce que jte raconte pour le moment, l’important c’est comment jsuis devenu comme ça, nan ? »

Le biographe attitré haussa les épaules, signe qu’il avait tout le temps. Et puis les détails passaient bien dans les interviews.

« On va avancer un peu, jusqu’au moment qui intéresse vraiment tes lecteurs. Mon pouvoir, je l’ai découvert en classe, en espagnol je crois. Le cours où j’avais vraiment une sale moyenne. J’m’ennuyais, comme toujours, je piquais du nez, quand j’ai sentit quelque chose de bizarre en moi. Des mots me sont venus dans la tête , et je les ait murmurés sans y penser. Ca fait tout drôle, de sentir que t’a plus le contrôle de toi-même, que tu ne sais pas ce que tu fais. Comme une autre personne qui prend possession de toi J’ai donc prononcé ces mots, et juste après, tout s’est éteint. J’ai disparut d’un coup, comme ça. C’était pas de l’invisibilité, non, c’était plus bizarre. J’était dans le fond de la salle, avec les lumières qui foiraient, et il faisait quasiment nuit. Et là, les autres qui me cherchent partout, comme s’il m’avait perdu. J’ai reprononcé la formule, et là je suis réapparut devant tout le monde. Je te dis même pas leur étonnement. Me voir apparaître comme ça, ils avaient entendu parler des cas de sorcellerie dans le monde, mais ils n’en avait jamais vu en vrai. Alors après ça, les avis étaient partagés. T’avais ceux qui me prenait pour une célébrité, qui m’accrochait à longueur de temps. La plupart des gens se retournait quand j’entrais dans une pièce, genre j’était une curiosité étrange venue d’ailleurs. Et certains ne me parlaient même plus, me fuyaient quand je m’approchait d’eux, comme si j’avais la peste. Ca, ça me blessait, surtout venant d’une certaine fille. Jvais pas te dire son nom, je l’aime toujours, mais dans les souvenirs que j’en garde, elle me faisait un peu penser à une fée, ou une elfe. Avec un caractère plus noir peut-être. Plus suicidaire dépressif. Elle, elle m’a rejeté du jour au lendemain, elle ne voulait plus entendre parler de moi. Ca m’a rendu un peu triste… »

Il se leva brusquement de son lit, changea de chaîne et alla vers un frigo au fond de la pièce. Il en sortit deux bières, en jeta une à l’autre gars qui l’accepta avec un hochement de tête, puis il s’adossa à une cuisine empoussiérée.

« T’a vu, j’ai encore moyen de me procurer des trucs à peu près potable. Faut pas croire, certains comprennent ce que je ressent. Jpeut encore aller acheter à boire, un peu de shit, à manger, pour changer des corps humains. Et puis mes victimes ne sont pas aussi désintéressées qu’on pourrait le penser. Fait des recherches, tu seras surpris. »

C’était vrai. Pas d’enfant, uniquement des adultes responsables. Et jamais choisies au hasard, toujours des gens bien placés au pouvoir, des anti-magiciens notoires. Mais bon, ça, le gouvernement le cachait bien. Pour l’opinion publique, le Fantôme était juste un malade sanguinaire.

« La suite, c’est mes cauchemars. Le genre de trucs qui me fait hurler la nuit, qui me poursuit depuis plus d’un ans. Ca t’étonne pas, c’est depuis ce temps que j’ai commencé à me nourrir de chair humaine. Comme pour me venger de l’humanité qui m’as prit pour un jouet.

Un soir, alors que je m’endormais plus ou moins devant mon pc, des types sont arrivés. Des clichés, sortit tout droit d’une série américaine à gros budget. L’air revêche, bouffi d’orgueil et avec des ordres venant d’un gars haut placé. Ils m’on attrapé, m’on enfermé de force dans une bagnole et m’on assommé. Mais avant, je t’assure que j’ai défoncé la cage thoracique d’un des deux. Je m’était caché dans une ombre, je bossait sur mon pouvoir depuis un moment. Et quand j’était plus petit j’avais fait pas mal de karaté. C’était mon premier meurtre, mais jsais pas si on peut le comptabiliser, étant donné que j’était plus ou moins et légitime défense. Mais l’autre m’a donné un bon coup de matraque sur l’arrière du crâne, et j’suis allé faire un petit voyage dans le pays de Morphée.

Quand jme suis réveillé, j’était attaché à des bracelet bizarre. Ils étaient en métal blanc brillant, et pas moyen de les détacher, pourtant il n’y avait aucune serrure ou moyen de fixation. Mais le pire, c’était que je ne pouvais plus faire appel à ma magie. J’la sentait, juste là, mais elle était comme derrière une vitre transparente infranchissable. Et j’était dans un train, un wagon à bestiaux. Ca me faisait un peu penser aux trucs qu’on voit sur les camps de concentration, pendant la seconde guerre mondiale. Sauf que là, c’était pas sur le papier, c’était moi l’acteur, avec tout les autres gars qui étaient enfermés avec moi. Et puis on est arrivé dans un coin paumé, je saurais pas te dire où. Ya des morceaux qui restent bloqués dans les endroits obscur de mon esprit, les moments les plus horribles. Et ensuite on s’est directement fait enfermés dans le camps. Les femmes d’un coté, les mecs de l’autre, pas question qu’on puisse se reproduire, même ‘il était prouvé que la sorcellerie n’était pas génétique. Les superstitions moyenâgeuses ont la vie dure. Et le camps, c’était vraiment l’enfer. La propagande de l’état se fout vraiment de votre gueule. Ya rien d’humain là-bas, c’est plus ou moins l ‘évolution logique de ce qu’on commencés les nazis en leur temps. Des gardes partout, avec des armes automatiques, qui tirent à vue et sans sommations. Les dortoirs infects où on s’entassent, en espérant pas crever dans la nuit pour on ne sait quel raison. La plus forte cause de mortalité là-bas, c’est la surcharge. Beaucoup ignorent ça, mais nous autre magiciens, on a besoin de laisser sortir notre pouvoir de temps à autre. Sinon, la concentration d’énergie est trop importante pour le corps humain et le cerveau s’arrête net. Les bracelets qui bloquaient notre magie ne résolvaient pas ce problème. Tout les jours, en ce levant, on retrouvait notre lot de cadavre, avec un peu de sang qui coulait du nez ou des oreilles. Moi, j’ai jamais eu ce problème, parce que l’armée s’est vite intéressée à moi. Si je suis doué à ce niveau, c’est essentiellement grâce à leurs putains d’entraînements de choc. Ils m’ont apprit à me battre correctement, même si je me débrouillais déjà pas mal, et à contrôler ma magie bien mieux que je ne l’aurait jamais cru. C’est comme ça que je sais faire tout ça. Mais en parallèle, ils tenaient vraiment à me transformer en arme vivante. Electro-chocs, privations, injections de produits toxiques, exposition à des conditions de vie intenable. C’est eux qui m’ont explosé le cerveau. »

Les mains du Fantôme tremblait. Ce criminel endurcit, dont les victimes se comptaient par dizaines, était plus nerveux qu’un gosse juste avant d’embrasser sa première copine. Ou de tirer son premier coup. Dans ses yeux, des lueurs complètements folles dansaient, des images qui le hantait, même quand il fermait ses paupières.

« Jte dirais pas comment jmen suis sortit. D’autres pourraient tenter la même combine, et je serais heureux. Vraiment très heureux. Peu de gens le savent, mais ce qui se passe là-bas, c’est contraire à toute les règles de l’humanité. Les gens dotés de pouvoirs sont traités moins bien que des bêtes. Mais de toute façon, ton article ne paraîtra jamais. Ton chef de rubrique le trouvera trop controverse, quasiment subversif. Le directeur de ton journal –je ne sais même pas lequel c’est- ne voudra jamais mettre en danger son magazine. Pour ce que ça change… »

Il se tourna vers la fenêtre crasseuse, perdu dans ses pensées.

« Casse-toi, et démmerde-toi pour faire arriver ça au grand jour. Garde le fond, je me fout de la forme. Et si tu me balance, jte préparerais une recette spéciale… »

L’autre murmura un remerciement, son seul son depuis le début de l’entretien. Puis il ferma calmement son ordinateur portable, puis sa sacoche, et enfin disparut dans la nuit.

Voilà, vous en pensez quoi ? j'ai fait ça ya deux nuits, entre 3h et 4h du mat ^^
Revenir en haut Aller en bas
Maharet
Habitué du Forum
Habitué du Forum
Maharet

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 30
Race : Ange déchu
Classe : Assassin
Or : 50 po
Date d'inscription : 08/04/2006

Besoin de votre avis Empty
MessageSujet: Re: Besoin de votre avis   Besoin de votre avis EmptyLun 8 Mai - 13:41

tu crois pas que c'est un peu long pour une présentation?? parce que je veux bien qu'il faille un peu de longueur mais pas un roman nan plus...
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Nephel
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Ariana Nephel

Nombre de messages : 25
Race : Mercenaire
Classe : Humaine
Or : 50
Date d'inscription : 28/04/2006

Besoin de votre avis Empty
MessageSujet: Re: Besoin de votre avis   Besoin de votre avis EmptyLun 8 Mai - 13:44

Euh... une présentation comme ça c'est petit pour les forums où je suis (nan j'exagère ^^). La plupart du temps, les présentations des joueurs sont suffisament longues pour dépasser la limite de post, alors ils les post en plusieurs parties ^^
Revenir en haut Aller en bas
Maharet
Habitué du Forum
Habitué du Forum
Maharet

Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 30
Race : Ange déchu
Classe : Assassin
Or : 50 po
Date d'inscription : 08/04/2006

Besoin de votre avis Empty
MessageSujet: Re: Besoin de votre avis   Besoin de votre avis EmptyLun 8 Mai - 13:53

c'est plus de la présentation à ce niveau!! car je pense que tu racontes une histoire et c'est pas vraiment le but de la présentation car c'est déjà du RP!!
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Nephel
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Ariana Nephel

Nombre de messages : 25
Race : Mercenaire
Classe : Humaine
Or : 50
Date d'inscription : 28/04/2006

Besoin de votre avis Empty
MessageSujet: Re: Besoin de votre avis   Besoin de votre avis EmptyLun 8 Mai - 13:57

Ben une pres, c'est quand même le background du personnage. Donc on est bien obligé de faire du RP dans la pres ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ombre (MJ)
Super Membre
Super Membre
Ombre (MJ)

Masculin
Nombre de messages : 790
Age : 29
Classe : Maitre du Jeu
Date d'inscription : 19/03/2006

Besoin de votre avis Empty
MessageSujet: Re: Besoin de votre avis   Besoin de votre avis EmptyLun 8 Mai - 17:41

*clap* *clap*. C'est pas de mon niveau Shocked

_________________
Slurp Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gaal Ulliœvgea
Super Membre
Super Membre
Gaal Ulliœvgea

Masculin
Nombre de messages : 989
Race : Prêtre
Classe : humain
Or : 50
Date d'inscription : 17/03/2006

Besoin de votre avis Empty
MessageSujet: Re: Besoin de votre avis   Besoin de votre avis EmptyLun 8 Mai - 18:11

J’aurais beau dire que j’ai vu mieux, ce que j’ai vu de mieux c’était des génies du RP (c’est d’ailleurs se qui ma donné l’envie d’en faire)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Besoin de votre avis Empty
MessageSujet: Re: Besoin de votre avis   Besoin de votre avis Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin de votre avis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» [UploadHero] John Rambo [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum mort à effacer :: Le passé... :: Archives-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser